Interactions entre le pomelo et certains médicaments

D’abord un tout grand merci à toutes les personnes qui se sont inscrites à mon infolettre. Ainsi qu’ à tous ceux qui ont laissé sur le site ou qui m’ont envoyé des messages de félicitations et d’encouragements.
Vous m’avez vraiment fait plaisir car je ne m’attendais pas à tant d’éloges. Grand merci encore si vous en parlez autour de vous, car dans un premier temps c’est la seule possibilité de le faire connaître ce site.

Interactions entre le pomelo et certains médicaments:

D’abord petite précision ; le pomelo qu’on appelle communément le pamplemousse est un croisement entre un vrai pamplemousse et d’autres agrumes. (XVIII°siècle)
Le vrai pamplemousse est originaire de Chine ou de Malaisie. Il peut peser jusqu’à 3 kg. Donc nous mangeons réellement des pomelos !

20151211_162538_003_resized
Je voulais vous parler pour ce premier article d’un problème qui peut être pris assez au sérieux. On parle de plus en plus de ce sujet, mais les recommandations ne sont pas toujours suffisantes.
Toutes les classes de médicaments peuvent à petite ou grande échelle poser problème. Comme exemples de médicaments, on trouve les anxiolytiques (benzodiazépine), les statines pour faire baisser le cholestérol LDL, certains médicaments qui agissent sur le cœur,  mais bien d’autres encore. La liste s’allonge chaque année. En fait le jus de pomelo augmente le dosage.  Certains comprimés avalés avec un verre de pomelo peuvent correspondre à 20 comprimés. Avec plusieurs verres chaque jour, on peut arriver à des dosages assez dangereux.
À l’inverse pour d’autres médicaments c’est la diminution de l’efficacité qui va être observée.(Certains antihypertenseurs, antibiotiques, etc.)
En fait tous les agrumes pourraient interférer avec les médicaments. Mais le seul dont on est sûr actuellement c’est le pomelo. Il est possible que la liste s’allonge aussi. Dans certains cas le fait d’attendre plusieurs heures pourrait suffire à éviter les problèmes mais dans d’autres cas pas du tout.

Source: Dr Pascal Piccinin, journal le Club Groupe Mutuel octobre 2015

Il semble que ça soit la pulpe blanche qui est dans la pelure qui pose problème. Ce qui fait que les jus de fruits industriels où tout est pressé seraient beaucoup plus problématiques que les jus de fruits frais. Le fait de peler complétement les quartiers pour les manger serait aussi une bonne alternative. Mais à confirmer !
Par contre pour ceux qui ne prennent pas de médicaments régulièrement, le pomelo est un excellent fruit riche en flavonoïdes, très bon antioxydant et qui fait justement baisser le taux de cholestérol LDL.

Serge Rinsoz

À bientôt…et n’hésitez pas à faire part de vos commentaires.

Toutes les infolettres seront stockées sur le site.

20151209_141128_resized

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *