De retour

Hello !

Il y a peu, Christophe mon jeune correcteur que je n’avais pas vu depuis un moment me dit ;
« ça fait longtemps que je n’ai pas eu d’infolettre à te corriger ! »

Effectivement depuis quelque temps, en panne non pas d’idées mais d’inspiration, je n’ai rien écrit. Et si je n’avais pas trop d’inspiration c’est parce que je passe une période un peu moins bonne que d’habitude. Rien de grave, juste un cumul d’événements indépendants de ma volonté, qui m’a créé un stress pas facile à gérer. Ce qui arrive chez tout le monde une fois ou l’autre.
Le problème c’est que quand vous donnez des trucs pour rester en bonne santé, vous ne vous donnez pas le droit d’être malade. Et cela que vous soyez thérapeutes, que vous prodiguiez des soins de toute sorte, ou même que vous soyez médecin !
Un peu comme si un plombier n’avait pas le droit d’avoir une fuite d’eau.
Alors plutôt que de continuer à “faire l’autruche”, je vais essayer d’aborder ce sujet.

Pour rappel la santé est tributaire de principalement deux choses ;
la génétique (capital santé de base) et le mode de vie.

Vous pouvez attraper un cancer parce que vous fumez quatre paquets de cigarettes par jour, que vous vous nourrissez et vivez extraordinairement mal et que vous ne faites aucun mouvement.
Mais vous pouvez aussi faire tout cela, ne jamais rien avoir et votre voisin qui aura fait presque tout juste, va attraper une maladie.
Peut-être une prédisposition génétique, de la malchance ou une petite faute qui tourne mal. Pas toujours possible de trouver une explication rationnelle. Que ce soit pour des petits ou des grands soucis, c’est la même chose.

Ça ne paraît pas moral, pourtant le mode de vie va de toute façon accentuer ou diminuer votre capital santé. Vous pouvez donc fortement diminuer les risques, mais vous ne serez jamais totalement maître de votre destin.
Et si l’on parle du facteur chance, on peut donner comme autre exemple les personnes qui font des sports extrêmes. Ils peuvent pratiquer toute leur vie leur passion sans avoir d’accidents et mourir en tombant d’une échelle.
Me vient en tête l’histoire du pilote automobile Michael Schumacher, qui a roulé à plus de 350 km/heure toute sa carrière et qui est dans dans un grave état depuis des mois pour un petit incident à ski.
Donc même si normalement plus vous ferez les choses justes dans la vie, moins vous aurez de problèmes, le “destin” peut rester prédominant.
(Quand je parle du “destin”, je parle d’un sujet très complexe que je n’aborderai pas ici.)

Voilà pourquoi des fois on entend dire ; « Ah tu vois lui il ne mange que des petites graines et il est tout le temps malade. C’est donc inutile ! » Pourtant ça ne devrait rien remettre en cause.
J’entends aussi souvent dire ; « et toi avec tes plantes et tout ce que tu proposes tu n’arrives pas à te guérir ? »
Non ; parfois, les produits naturels tout comme les médicaments allopathiques peuvent ne pas ou ne plus fonctionner à 100%. Le corps proteste et veut tout simplement qu’on l’écoute. Le repos était la première chose préconisée par Hippocrate, le père de la médecine.

Comme je sais qu’il y a pas mal de personnes dans le domaine de la santé dans mes lecteurs, j’aimerais vous donner un conseil ; donnez-vous le droit de dire si vous ne vous sentez pas bien. Faites ce que vous savez faire et soyez patient. Et on a aussi le droit de demander de l’aide. Il est impossible d’être performant à 100% toute sa vie. Comme un sportif de très haut niveau aura des hauts et des bas.
En plus, souvent dans la vie on a de l’intérêt dans ce que l’on connaît et que l’on a expérimenté. Personnellement je me suis intéressé à la santé “grâce” à tous les petits bobos que j’avais depuis l’âge de 20 ans.
Je sais que certains sites ont réponse à tout et proposent des solutions “miracles” pour chaque problème, mais parfois il faut simplement donner le temps à son corps de se régénérer.
La plus importante des lois naturo! Loi de repos selon le docteur Shelton;
(6 octobre 1895/ 1 janvier 1985)
Repos mental, repos physique, repos physiologique. Loi la plus efficace et la moins applicable à notre époque !

Le stress une fois de plus est certainement la chose la plus néfaste pour la santé. J’y reviendrai encore mais je vous mets en lien une vidéo ci-dessous qui est vraiment à voir ! Avec entre autre Robert Sapolsky, professeur de psychologie de l’Université de Stanford. Un des premiers chercheurs à avoir étudié sérieusement le stress. Il s’est servi pour ça d’une colonie de babouins qu’il a étudié pendant plus de 30 ans. Le rapprochement avec l’homme est saisissant !

En conclusion, continuez à avoir confiance en les méthodes naturelles, en les plantes, en les promenades, en la méditation et à tout ce en quoi vous croyez. Tout en respectant la médecine allopathique dont pratiquement tout le monde a recours une fois ou l’autre.

Tout bon été à tous.  Serge

 

Vidéos sur le stress

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *